Bonnes adresses France Mes découvertes

Les Bûches de Noël que j’ai goutées pour vous

décembre 4, 2016
15293438_10155403926458368_1818560130_o

En cette période de festivités, je suis prête à parier que même les moins gourmands se laisseront tenter par une jolie bûche permettant de ponctuer leurs repas d’une petite note douce, agréable et sucrée. Difficile pour moi de songer à cette féérie sans penser à celles qui dans mon esprit forment déjà une appétissante ribambelle. Vous l’aurez compris, je fais bien entendu appel aux fameuses bûches de Noël. Alors que certaines sont conventionnelles, d’autres sont au contraire complètement extravagantes et au demeurant, tout aussi alléchantes. Si les prix affichés de ces bûches appartiennent à un spectre assez varié, et que le budget nécessaire à l’acquisition de certaines d’entre elles peut effrayer, les pupilles écarquillées et les papilles alléchées, permettons nous néanmoins de rêver.

Découvrez aussi mon article sur les bûches présentées par les Relais Desserts

  • Nicolas Paciello au Prince de Galles

« Bois Tendre », la bûche de Nicolas Paciello est un délicieux clin d’oeil à l’univers de La Scène, le restaurant gastronomique de l’hôtel. Edition limitée à cent exemplaires, elle se compose d’un biscuit roulé libre de gluten, d’une mousse et d’un crémeux chocolat 70% ainsi que d’un praliné Gianduja-Sarrasin. Un parti pris qui confère à ce dessert beaucoup d’audace et de caractère. Séduira les palais gourmands et exigeants à la recherche de goûts pointus, hors des habituels sentiers battus.

buches_2016

La bûche « Bois Tendre » de Nicolas Paciello.

 

buches_2016

La bûche « Bois Tendre » de Nicolas Paciello.

Hôtel Prince de Galles

33, avenue George V

75008 Paris

  • Michaël Bartocetti au Shangri – La

Allusion moderne et épurée au Sapin Scintillant, présentant des rondins vus de côté, rouge laquée, cette bûche met en avant tous ses attraits. Aux entêtantes notes de Fleur d’Oranger, et de Noisettes torréfiées, elle fait partie des plus originales goûtées cette année, et par conséquent, de celles que je ne saurais que vous recommander.

buches_noel

La bûche de Michaël Bartocetti au Shangri – La.

Hôtel Shangri – La Paris

10, avenue d’Iéna

75116 Paris

 

  • Nicolas Bacheyre chez Un Dimanche à Paris

Le chef, élu Espoir Pâtissier de l’année 2016 par l’association des Relais Desserts, nous propose cette année trois bûches et un sympathique petit sapin permettant de ponctuer votre table de divers desserts. La « Bûche Lactée » est terriblement gourmande, au chocolat au lait et caramel beurre salé. Plus fraîche, la bûche « Blanche: Mangue Passion et Coriandre » saura mettre un point final à votre dîner en toute légèreté. Les « Joyaux de Noël », la plus originale et créative des trois est à elle seule un joli objet d’ornement. Mais ne nous y perdons pas, ses coussins au chocolat, à la texture mousseuse, sont absolument renversants. Enfin, les petits sapins au caramel et petits beurre promettent de vrais moments de bonheur.

buches_noel

« Les Joyaux de Noël » de Nicolas Bacheyre.

 

buches_noel

 » Le Sapin de Noël » de Nicolas Bacheyre.

Un Dimanche à Paris

4,6,8 Cour du Commerce Saint André

75006 Paris

  • La Maison du Chocolat

Mordorée, et parée de jolies vagues de chocolat ajourées, cette bûche de la Maison du Chocolat me paraît particulièrement originale. Elégante dans sa forme, elle est exotique dans ses saveurs. Dans une subtile alliance, le fruit de la passion, le litchi et le chocolat s’allient et se livrent à des jeux de textures parfaitement réussis.

buches_noel

La bûche de la Maison du Chocolat.

 

buches_noel

La bûche de la Maison du Chocolat.

La Maison du Chocolat

8, boulevard de la Madeleine

75008 Paris

  • Cédric Grolet au Meurice

Ingrédient fétiche de notre talentueux Cédric Grolet, la noisette est cette année l’élément central de sa collection de fin d’année. Si pour sa « noisette » individuelle à déguster lors d’un Tea Time à l’hôtel nous avions déjà pu craquer, cette bûche incroyablement gourmande révélant en son coeur un praliné coulant ne saura vous résister. Riche en saveurs et textures, elle marquera à n’en pas douter les esprits et les palais de tous les fins gourmets.

bûches_noel

La bûche Noisette de Cédric Grolet.

 

bûches_noel

La bûche Noisette de Cédric Grolet.

Hôtel Le Meurice Paris

228, rue de Rivoli

75001 Paris

  • La Pâtisserie Yann Couvreur

Depuis plusieurs mois déjà, Yann Couvreur désormais chef de sa propre pâtisserie, signe des desserts qui brillent par leur éclat. Une fois de plus, le chef nous propose une sélection de quatre bûches toutes plus équilibrées les unes que les autres. Aux saveurs rassurantes et réconfortantes: Marron & Vanille, Chocolat & Fève Tonka, Praliné ou Vanille & Fruits Exotiques, cette collection de Noël allie avec brio puissance, générosité et légèreté.

buches_noel

La bûche signature de Yann Couvreur, un de mes coups de coeur cette année. Elle se compose d’un biscuit au marron, d’une mousse légère au marron, d’un crémeux vanille, d’une meringue croquante et de généreux morceaux de marrons confits. Beaucoup de gourmandise, et un très bel exemple d’équilibre. Tout ce que j’aime… Photo officielle de Laurent Fau.

 

buches_noel

La bûche Merveille au praliné, une autre manière de se régaler le soir de Noël.

 

buches_noel

La bûche Vanille et Mangue/Passion, beaucoup de douceur et de rondeur dans ce dessert rafraîchi par l’acidité des fruits parfaitement sentie. Une part de cette bûche en appelle une autre, même après un repas qu’on imagine roboratif. Une fois de plus, Yann Couvreur se démarque grâce au très bel équilibre de ce dessert de Noël.

Pâtisserie Yann Couvreur

137, Avenue Parmentier

75010 Paris

  • Hotel Westin

Une bûche tout en rondeur et légéreté, au chocolat noir, notes de bergamote et de Thé Earl Grey. Un bel hommage aux bûches traditionnelles roulées, délicatement déposée sur un croustillant aux graines de courge et autres délices. J’aime le design simple et épuré de ce dessert, et l’effort, louable, de n’utiliser ni gélatine animale, ni colorants. Bravo!

buches_2016

La bûche « Chocola’Thé » de Ken Thomas.

Hôtel Westin Paris

234, rue de Rivoli

75001 Paris

  • Pâtisserie Eugène

Le pari audacieux de réaliser des desserts à indices glycémiques bas, à teneur réduite en sucres et matières grasses, tout en se concentrant sur le goût et en préservant la notion de plaisir est, une fois de plus, réussi. Félicitions Luc Baudin, chef pâtissier de la pâtisserie Eugène qui signe cette année trois bûches, dont deux d’entre elles vous sont présentées ci- dessous.Mettant à l’honneur différents astres, elles se déclinent au chocolat, au citron, et au marron et oranges confites.

buches_noel

Deux des trois bûches proposées cette année chez Eugène.

Pâtisserie Eugène

11, rue Guillaume Tell

75017 Paris

  • Le Relais Bernard Loiseau

Fidèle reproduction des toits de l’ Hospice de Beaune et à ses flamboyantes tuiles vernissées, cette bûche rend hommage à la région chère à Bernard Loiseau et à sa famille. Mettant à l’honneur les produits du terroir, elle associe subtilement le pain d’épice, le chocolat noir et le cassis de Bourgogne. Un dessert qui conviendra aux petits et grands gourmands aux palais exigeants. Disponible, à la commande, dans tous les points de vente du Relais Bernard Loiseau.

buches_noel

La bûche du Relais Bernard Loiseau.

Le Relais Bernard Loiseau

21, rue d’Argentine

21210 Saulieu

  • Lenôtre

Créée en association avec Franco Dragone, directeur de la revue du Lido, et Guy Krenzer et Jean Christophe Jeanson, chefs de la Maison Lenôtre, cette bûche tout de blanc vêtue vise à rendre hommage à Paris, la féerique, qui à travers le monde, parée de tous ses attraits, fascine et fait rêver. Dans l’esprit du célèbre « Schuss » de la Maison, cette bûche allie en toute douceur un biscuit sablé aux notes de spéculos, une compotée d’agrumes, un biscuit moelleux aux amandes, une ganache montée vanille et enfin, une crème toute légère. Noël est aussi l’occasion de laisser opérer la magie, non?

buches_noel

La bûche Merveilles de la Maison Lenôtre. Crédit Photo : Lenôtre.

Maison Lenôtre

10, rue Saint Antoine

75004 Paris

  • Sebastian Reul à l’Hotel Raphael

L’idée de réaliser une bûche « bois » trottait dans sa tête depuis plusieurs années nous confie le chef. Mais voilà, créer une bûche au sapin n’est pas aisé compte tenu des conditions d’hygiène particulières à respecter dans l’environnement pâtissier. C’est donc après une longue phase de recherche que Sebastian Reul, chef de l’hôtel Raphael nous propose sa bûche fièrement. Bel aboutissement. A l’intérieur de cette section de bois se cache un biscuit très moelleux au chocolat, une ganache chocolat de Papousie et bois, et un croustillant au praliné pignons de pin que j’ai trouvé particulièrement intéressant. Cette bûche s’accompagne d’un caramel beurre salé au miel de sapin à venir verser délicatement sur chaque part, résolument innovant!

bûches_noel

La bûche de Sébastian Reul au Raphael.

 

  • Bryan Esposito à l’Hotel Westminster

Ce jeune chef, passé par de prestigieuses maisons (Ladurée, Dominique Saibron, Alain Dutournier), rend ici hommage à sa région natale, la Provence. Dans une première bûche, il réinvente les traditionnels treize desserts qui ornent généreusement les tables le soir de Noël. La couleur du velours utilisé pour décorer cette bûche n’est pas anodine, elle est un fidèle clin d’oeil à la couleur des nappes utilisées traditionnellement à cette occasion. Les dattes, figues, fruits secs, agrumes et fleur d’oranger qui parfument ce dessert sont une belle manière d’entrevoir la fin du repas, sur des notes originales et fruitées. Plus consensuelle et peut être plus gourmande, la bûche Kalingo Grand Cru est une composition autour du chocolat. Des effluves de fève Tonka et de Gianduja s’y mêlent et mettent les sens en émoi.

buches_noel

La bûche à la manière des treize desserts de Bryan Espositio.

 

buches_noel

La bûche Kalingo Grand Cru de Bryan Esposito.

Restaurant Le Céladon

Hotel Westminster

15, rue Daunou

75002 Paris

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply Isabelle Alt décembre 6, 2016 at 5:57

    Magie et féerie de Noël assurées pour ceux qui auront la chance de goûter ces merveilles. Bravo aux chefs talentueux rivalisant d’audace et de modernité! Bravo à Anne pour son escale de plus en plus professionnelle et gourmande!
    Merci de partager cet avant goût de fête.
    – Le bonheur est une décision que nous prenons d’être heureux quoi qu’il arrive. – André Maurois –

  • Reply Marie Merveilles décembre 6, 2016 at 2:43

    Elles sont magnifiques ! J’ai décidément un vrai coup de coeur pour les créations de Yann Couvreur <3 <3 et je les imagine aussi délicieuses qu'élégantes. J'aime beaucoup la bûche de Nicolas Bacheyre, très originale et un sacré travail.

  • Reply delf745 décembre 8, 2016 at 11:06

    ohlàlà que de belles bûches!
    merci pour ces jolies photos!!

    • Reply Anne décembre 13, 2016 at 8:49

      Merci!!!! 😀

    Laisser une réponse