Bonnes adresses France Mes découvertes

Les desserts de la Saint Valentin que j’ai goûtés pour vous

février 5, 2017
FullSizeRender

Occasion rêvée de lui plaire en lui offrant un joli dessert, ou de déclarer à votre petit coeur que vous l’aimez, la Saint Valentin arrive tous les ans à point nommé. Découvrez ma sélection sucrée spécialement pensée à cet effet, et si d’aventure votre coeur ne battait que pour la pâtisserie, ne loupez pas cette opportunité pour vous régaler, vous aussi!

  • Cyril Lignac et Benoît Couvrand – La Pâtisserie Cyril Lignac

Sous ses allures modernes et épurées, disposé sur un fin sablé, ce coeur renferme un financier aux amandes moelleux et généreux, sur lequel repose un confit de fruits rouges et noirs, le tout agrémenté d’une mousse à la vanille riche et légère, garante de douceur et de rondeur. Rouge éclatant, ce « Valentin » fera craquer les gourmands les plus exigeants.

saint_valentin

Le Valentin de Cyril Lignac et Benoît Couvrand.

 

  • Jean Christophe Jeanson – Maison Lenôtre

Aux abords généreux, ce mille feuilles au Citron et à la Framboise est une manière de déclarer sa flamme avec un soupçon de frivolité. Les deux abaisses de feuilletage en forme de coeur sont très régulièrement développées, cuites et caramélisées. Tandis que la crème au citron contenue dans l’étage inférieur de ce dessert apporte pep’s et acidité, charnues, les framboises apportent une belle touche de fraîcheur et légèreté. Enfin, la chantilly rose poudré joliment pochée intervient à la fin, en guise d’ultime gourmandise.

saint_valentin

Le Mille Feuille de la Saint Valentin de la Maison Lenôtre.

 

  • Yann Brys, Nicolas Boucher et Jérémy Del Val – Maison Dalloyau

Les chefs de la Maison Dalloyau ont imaginé cet année un très joli entremets blanc laqué, à partager. A l’effigie du Camélia, fleur symbolisant à la fois la passion et l’amour inconditionnel, il se compose d’une mousse légère au chocolat au lait, très agréablement associée à un onctueux crémeux au gingembre et à la vanille Bourbon de Madagascar. L’ensemble de ce dessert repose sur un biscuit moelleux à la vanille, rafraîchi d’une très fine couche de compotée exotique, garante d’une acidité parfaitement maîtrisée.

saint_valentin

Le F(L)OREVER par la Maison Dalloyau.

 

  • Kevin Lacote – KL Pâtisserie

Dans une coque de chocolat brossé, qui évoque la noix de coco dont ce dessert est principalement composé, se cache un biscuit coco, un praliné feuilleté, un confit au fruit de la passion et une mousse coco ultra légère et parfaitement alvéolée. L’idée du chef consiste à ouvrir délicatement ce petit coeur afin d’en dévoiler toutes les saveurs. Un excellent dessert, pour un doux moment à partager.

saint_valentin

L’amour coco par Kevin Lacote.

 

  • Nicolas Haelewyn – Karamel Paris

Dans une indéniable référence à l’Amour, Nicolas Haewelyn propose ses « Fruits Défendus », dessert à se partager en toute complicité. Cette création sensuelle et vaporeuse, où d’élégants pétales de chocolat sont disposés ci et là, associe d’une part la framboise, fraîche et acidulée, à la noix d’autre part, quant à elle bien plus racée. Chacun de ces petits gâteaux est composé d’un excellent socle croustillant s’effritant sous la dent, laissant place à un biscuit fondant et à une délicate crème au caramel cuit à différents degrés selon la saveur à laquelle il est associé.

saint_valentin

Les fruits défendus par Nicolas Haewelyn.

 

  • Laurent Duchêne – La Pâtisserie de Kyoko

Le Meilleur Ouvrier de France Laurent Duchêne propose lui aussi cette année un entremets à partager où différentes nuances et saveurs sont associées. D’une part, une moitié puissante et racée composée d’un biscuit moelleux au chocolat, d’un confit et d’une gelée exotique et d’une chantilly chocolat au lait, faisant écho à une autre moitié, plus fraîche et poudrée, composée d’un biscuit madeleine, d’un confit de framboise, de fruits frais et d’une ganache montée généreusement vanillée.

saint_valentin

L’entremets coeur à partager de Laurent Duchêne.

 

  • Claire Heitzler – Maison Ladurée

Avec toujours autant d’élégance et de raffinement, Claire Heitzler nous propose un entremets à partager, construit à la manière d’une tartelette renversée. Quelle belle idée de recouvrir le coeur de ce dessert d’une coque de pâte sucrée colorée et agrémentée de parfaites petites quenelles veloutées, que l’on vient soulever pour découvrir le joyau qui y est caché. A l’intérieur de cet entremets, vous trouverez donc une dacquoise à la vanille surmontée d’une mousse au yaourt apportant une belle touche acidulée et lactée, ainsi qu’une marmelade de framboise et gingembre fraîche et très peu collée pour plus de légèreté. Comble de la gourmandise, des petits cubes de gelée de fruit et d’élégants bâtonnets de gingembre confit sont parsemés ci et là et font de la dégustation de cet entremets, un rêve éveillé.

saint_valentin

L’entremets « Rêve » de Claire Heitzler.

 

  • Sébastien Lenglet – Sitron

Dans une vision ultra contemporaine où le coeur est volontairement fendillé, Sebastien Lenglet, consultant expert du sans gluten propose chez Sitron cette année son « Instant Partagé ». Cette réalisation pleine d’audace et de technicité, faisant oublier les contraintes auxquelles le chef est confronté allie un streusel au praliné s’effritant parfaitement, sur lequel est disposé un biscuit aux amandes imbibé d’un sirop au fruit de la passion acidulé et léger, le tout rafraîchi d’un confit de ce fruit, agrémenté de cubes de mangue fraîche, douce et légèrement poivrée. Enfin, ce dessert fait honneur aux vanilles de Madagascar et Tonga, dont la chantilly qui le borde est intensément parfumée.

saint_valentin

« L’ Instant Partagé » de Sébastien Lenglet.

 

  • Christophe Appert – Maison Angelina

Symbole universel de l’amour passionné, la Maison Angelina vous propose cette année de savourer à deux cette rose immaculée. Présentée sur une sphère étincelante rouge laquée, ce dessert au visuel éloquent à de fortes chances de vous faire chavirer. Il se compose d’une mousse à la vanille sur lequel est disposé un croustillant au miel, une compotée aux fraises à la fois sucrée et acidulée, le tout enrobé d’un crémeux au citron apportant à la fois rondeur, onctuosité et générosité.

saint_valentin

« Idylle » de Christophe Appert.

 

  • Patrick Pailler – Maison Fauchon

Dans la lignée de sa galette bouche dont j’avais déjà eu l’occasion de vous parler, Patrick Pailler signe pour la Saint Valentin un duo sensuel, loin des codes couleur traditionnels. A chacun de choisir entre la bouche noire, audacieuse alliance du chocolat, du café et de la noix de pécan caramélisée, et la bouche blanche, plus légère et fruitée, aux notes délicates de citron vert, de framboise, de fromage blanc et de streusel pistaché. Face à d’aussi alléchantes saveurs, une autre solution semble s’imposer. En amour, l’idéal ne serait-il pas finalement de savoir partager?

saint_valentin

Le duo de « Bisou Bisou » de Patrick Pailler.

 

  • Christophe Adam – L’Eclair de Génie

Pour la Saint Valentin, Christophe Adam, chef talentueux et fourmillant d’idées vous propose une sélection de grands classiques tout de rouge ornés pour les plus passionnés, mais aussi la possibilité de personnaliser vos éclairs pour faire craquer votre bien aimé(e). Ici, sont présentés l’Eclair Love au caramel beurre salé, et le Rouge Baiser, subtile alliance entre la framboise et la ganache intensément chocolatée. Une manière flamboyante de se déclarer ou de se réinventer, à laquelle vous ne saurez probablement pas résister.

saint_valentin

Les éclairs de la Saint Valentin de Christophe Adam.

 

  • Foucade

A l’image de sa ligne de conduite, cherchant à allier plaisir et équilibre alimentaire, Foucade propose aux amoureux de se partager cet entremets Yin et Yang. Mettant à l’honneur, chacun à leur manière,  des ingrédients aphrodisiaques, ces deux entités s’harmonisent pour finalement former une belle et cohérente unité. Puissant, le Yin allie le cacao cru à l’avocat et au safran, tandis que le Yang, plus doux et frais est composé de noix de coco, d’ananas frais, de gingembre et de coriandre ciselée.

saint_valentin

Le Yin et le Yang de la Maison Foucade.

 

  • La Meringaie

Dans sa boutique entièrement dédiée à la meringue, la Meringaie offre cette année un duo à partager avec d’une part une crème fouettée à la rose poudrée, agrémentée de framboises et de litchis frais, s’alliant d’autre part à une crème fouettée chocolatée, agrémentée elle aussi de fruits frais. Un dessert à se partager, pour une fin de repas tout en douceur et légèreté.

saint_valentin

« Duo », le dessert de la Meringaie.

 

Ce panorama indicatif n’a pas vocation à être exhaustif. Il correspond aux desserts de la Saint Valentin que j’ai pu goûter récemment, disponibles à la vente lors de la rédaction de mon article. Je suis toujours en quête de nouvelles découvertes.

Toutes les photos sont la propriété d’Anne Fashauer et ne sont pas libres de droit.

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Reply Isabelle Alt février 6, 2017 at 6:16

    La rose et le lys unis par la gourmandise dans une déclinaison de créations rivalisant d’ingéniosité et de talent !
     » En amour, souvent, la gratitude, le désir de faire plaisir, font donner au-delà de ce que l’espérance et l’intérêt avaient promis. » – Marcel Proust –

  • Reply EPETTIH février 14, 2017 at 11:57

    Bravo pour vos bons gâteaux d’amour. ..
    Dorcas Rhode

  • Laisser une réponse